En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

G. BASELITZ

"Sans titre" de Baselitz, par le collège Jean Jaurès d'Albi

Par PASCALE COMBEAU, publié le mardi 1 mars 2016 11:34 - Mis à jour le mardi 1 mars 2016 11:34

Trois questions pour donner notre point de vue :

  • Qu'est ce qui nous a paru le plus important dans cette œuvre?
  • Comment a-t-on travaillé cette question à notre tour?
  • Qu'a-t-on découvert de plus?

Qu'est ce qui nous a paru le plus important dans cette œuvre

C'est la posture du spectateur: il s'interroge sur le sens'(dans tous les sens du terme) de l'oeuvre

Ainsi ,les élèves se sont demandés la position de l'espace de l'oeuvre ,puis la signification de la posture du personnage ainsi représenté.

Enfin ,les expressions autour du mot "sens","envers" ...sont apparues: sens dessus dessous,dessus ,sens inverse ,envers du décor...

Comment a-t-on travaillé cette question à notre tour?

Les élèves ont écrit un texte dans lequel ils s'imaginaient la situation qui avait conduit le personnage représenté dans cette posture. ce sont des possibles narratifs autour du personnage.Certains ont vu une chute ,d'autres le sommeil,une façon de se cacher,une posture de détente ou de douleur...

Une fois le texte rédigé,le travail s'est poursuivi en arts plastiques: il fallait rendre visuel ce qui avait été écrit.

Puis,de même que Baselitz a interrogé la posture inversée de l'oeuvre ,les élèves ont interrogé l'envers de leur travail plastique,le verso :qu'y a-t-il derrière? Que vois-je si je retourne la feuille ?

 

Qu'a-t-on découvert de plus?

Les élèves se sont interrogés sur le regard du spectateur :regarder une oeuvre ,c'est aussi "tourner autour",renverser les rapports habituels,déplacer ses attentes .

Commentaires

Aucun commentaire