En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

M. Haas

Les 4° du collège Beaumarchais de Valence à la rencontre des "habitants" de Michel Haas

Par NADINE BOYER, publié le vendredi 19 décembre 2014 11:06 - Mis à jour le vendredi 19 décembre 2014 11:26

 

 

 

 

Dans le cadre de la 2° partie du projet "De clou à clou", Hélène Lapeyrère est venue hier, jeudi 18 décembre, présenter une lithographie de Michel Haas aux 52 élèves de 4° réunis pour l'occasion au Cdi. Avant de dévoiler l'oeuvre en question, elle a parlé de l'Artothèque, du Centre d'art "Le Lait" à l'origine du projet, et de l'art contemporain.

Pour que la rencontre avec cette oeuvre puisse être vécue singulièrement par chacun, elle a demandé aux élèves de ne pas livrer à voix haute leurs premières impressions mais de les noter par écrit sous forme de mots ou d'expressions spontanées, et en deux parties : Ce que tu vois / Ce à quoi ça te fait penser.

Dans cette phase de description et de découverte, les élèves ont parlé de deux silhouettes accrochées, cote à cote, presque symétriques, de la couleur noire dominante sur fond blanc, de la couleur épuisée par endroits au niveau du buste qui dessine des zones claires. Ces observations ont amené l'intervenante à préciser ce qu'était la technique de la lithographie. Une moisson d'adjectifs est ensuite venue affiner cette vision : froids, sombres, figés, inexpressifs, "pourris", "crades", en décomposition, brûlés, carbonisés, malades, bizarres, abominables, sombres, soudés, liés, surpris, médusés, défigurés, possédés, flous. Certains ont vu "le mal incarné" pendant que d'autres ont évoqué l'idée d'entraide, de lien, de soutien : "ils se tiennent l'un à l'autre pour ne pas tomber". Ont surgi aussi les notions de fraternité, d'amitié, la zone de "fusion", de lien étant au centre de la lithographie.

A la fin de cette heure de réflexion collective, Hélène Lapeyrère a annoncé le titre de l'oeuvre et a demandé aux élèves de trouver 4 mots qui pourraient s'y réfèrer :  "Les habitants". Pendant 3 semaines en janvier, les élèves vont ainsi continuer à se nourrir et à s'inspirer du travail de Michel Haas. Comme pour la photographie de Sarkis, les Cm2 de l'école voisine, seront invités à venir découvrir cette oeuvre, à explorer les possibilités artistiques qu'elle ouvre et à les partager avec les collégiens.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Catégories
  • Diffusable